introduction
Bienvenue sur  Click info ado – Apprendre A Vivre / Sénégal: une approche participative dans l'enseignement de la Santé de la Reproduction et des compétences de vie. Cette approche est basée sur l'apprentissage expérientiel.

En 18 leçons, des pairs éducateurs virtuels communiquent directement avec les jeunes sur des sujets liés à la Santé de la Reproduction. Des jeux, des exercices créatifs et interactifs renforcent leurs compétences de vie. Le curriculum « Grandir en Harmonie », développé par Population Council, a servi de base pour développer le contenu des leçons. Il a été enrichi des expériences et des pratiques de divers partenaires.

Votre rôle
Les parents représentent pour l'enfant la première source d'information sur la sexualité et ils ont un rôle important et continu à jouer par rapport à l'éducation de la santé sexuelle et aux conseils qu'ils peuvent apporter au terme de l'enfance, à l'adolescence et par après. Le parent n'a pas besoin d'être un expert, mais il importe:
  • d'établir une communication, en fonction de vos valeurs et croyances
  • d'utiliser les termes appropriés pour désigner les parties du corps
  • de répondre honnêtement aux questions
  • Si vous êtes gêné(e) et vous ne vous sentez pas à l'aise de discuter de la sexualité avec votre enfant, demandez à un adulte ou un professionel bien renseigné, ou à une autre personne en qui vous avez confiance et avec laquelle votre enfant a une bonne relation. Cette "première étape" peut atténuer votre inconfort et vous fournir un moyen de faire un suivi plus tard.
Quel est le bon moment pour discuter
Personne ne connaît votre enfant aussi bien que vous et c'est pour cette simple et bonne raison que vous n'aurez aucune peine à savoir quand votre enfant sera en mesure de parler de sexualité. La meilleure façon de commencer est de rechercher des " moments propices à l'apprentissage ". Ces moments se présentent partout autour de nous, comme par exemple apercevoir une femme enceinte ou en regardant la télévision. Saisissez ces occasions pour discuter de vos sentiments et de vos valeurs et demandez à votre enfant s'il (elle) a des questions.

Évidemment, vous n'avez pas réponse à tout, mais si vous évitez la question, les enfants peuvent avoir l'impression que les questions de santé sexuelle sont des sujets tabous. Essayez de vous rappeler que l'éducation sexuelle n'entraîne pas une augmentation de l'activité sexuelle, mais qu'elle encourage plutôt des interactions plus saines et plus positives maintenant ou à l'avenir. Si vous ne pouvez pas écouter votre enfant tout de suite, il faut être honnête et lui demander de revenir à un moment où vous pouvez écouter sans interruption.

methode
Quelques techniques de négociation

Étapes de négociation:
  • Indiquer votre position en utilisant le message-Je (expliquer dessous).
  • Ecouter la position de l'autre personne.
  • Découvrir le besoin de l'autre personne.
  • Réaffirmer la position de la personne pour être sûr que vous le comprenez.
  • Faire un remue-méninge des solutions gagnantes.
  • Convenir d'une solution.
  • Demander à un adulte d'intervenir lorsque la force physique est impliquée.
Les techniques de négociation:
  • Écouter
  • Observer attentivement l'autre personne
  • Être clair sur vos besoins
  • Utiliser un langage corporel positif
  • Avoir une bonne communication verbale
  • Dire « non » avec fermeté (en gardant le contact visuel, en se tenant avec fierté, la tête haute, les épaules et le dos droits).
Une bonne façon de dire un message est le suivant:

Je me sens ... (Indiquez votre propre sentiment ici - pas une idée ou d'un jugement) lorsque vous ... (Dites à la personne ce qu'il / elle a fait pour vous faire sentir cette façon - seulement faits) parce que ... (Donnez une raison pour laquelle cette action vous fait sentir de cette façon) et si .... (Dites à la personne que vous aimeriez qu'il/elle fait à la place).

Quelques règles en cas de conflit

De la même façon qu'il existe des conventions en temps de guerre, il y a des règles à respecter en cas de conflit:
  • Réfléchir à ce que l'on veut dire avant de parler.
  • Trouver un bon moment et un endroit tranquille pour discuter.
  • Choisir ses mots: attention aux mots comme « jamais » et « toujours ». Il est préférable d'utiliser le « je », comme « J'ai l'impression que tu ne me comprends pas » au lieu de « Tu ne m'écoutes jamais! »
  • Parler de ses sentiments: « Je me sens triste parce que… », « Je suis inquiet à cause de ce qui est arrivé. »
  • Expliquer ce que l'on voudrait: « J'aimerais que l'on puisse se parler plus souvent. »
  • Adopter une attitude respectueuse, rester calme et éviter de monter le ton: les gens écoutent davantage lorsque l'on ne crie pas car ils doivent tendre l'oreille.
  • Ne pas essayer de gagner: ce n'est pas un concours, mais bien une discussion. L'important est que tout le monde se sente mieux après avoir discuté.
  • Attention aux messages contradictoires: par exemple, dire que l'on a vraiment envie de discuter, mais pousser des soupirs comme si l'on trouvait le temps long.
Produit par